Vous avez le javascript désactivé dans votre navigateur   Vous avez le javascript désactivé dans votre navigateur. Afin de pouvoir utiliser ce site, vous êtes contraints de procéder à l'activation du javascript de votre navigateur ou de migrer vers un navigateur plus récent. Plus d'informations Cliquez ici pour plus d'infos...

Dimanche, 24 Septembre 2017. Sainte Thècle - 25ème Semaine - Temps ordinaire - Année A

  • La Cathédrale Andohalo vers 1860.
  • L'autel de la Cathédrale vue du côté droite. On a trouvé le Tabernacle contenant le Saint Sacrément, à côté il y a une lumière rouge en permanence.
  • L'autel de la Cathédrale, vue centrale. Au milieu, la grande Sainte Croix surlaquelle Jesus était mort : base de notre foi.
  • La Cathédrale Andohalo après réhabilitation en 2010.
  • La Cathédrale Andohalo, Eglise mère, témoin de l'histoire, première église catholique fondée à Antananarivo .
ACTUALITES
CARNET PAROISSIAL

Fiofanana : Ny Alahady alohan'ny datin'ny Batemy.
Ny Sabotsy alohan'ny Batemy dia misy fihaonana amin'ny Pretra sy ny filohan'ny filan-kevitra.

A LA UNE

"Mankalaza ny Tompo ny fanahiko, ary ny fanahiko miravo amin'Andriamanitra Mpamonjy ahy"

15 Aogostitra : Ankalazantsika ny nampiakarana velona an'i Masina Maria any an-danitra amim-boninahitra. Lire la suite

LITURGIE DU DIMANCHE
Alahady 17 Sep 2017
" IZAY MAMELA NO HAVELA "
Hafatry ny ray am-panahy :

Hifampitrotro am-bavaka isika amin'ity herinandro ity mba hananantsika fo antra, fanetren-tena hahafahantsika hamela heloka ka ahazoantsika famindram-po sy antoka amin'ny fiainana mandrakizay. Tohiny

EN MARCHE VERS DIMANCHE
Alahady manaraka : 24 Sep 2017

"Ny fihevitr'Andriamanitra tsy fihevintsika olombelona"
  • Vakiteny Masina I : Izaia 55, 6-9
  • Vakiteny Masina II : Fil 1, 20-27
  • Vakiteny Masina III : Mt. 20, 1-16

Historique du Site

Andohalo : Endroit choisi par les premiers missionnaires à Madagascar pour implanter la premiére église dans l'île

    L’endroit où est érigée la Cathédrale d’Antananarivo, s’appelle le quartier d’Andohalo. (étym : « là où coule la source d’eau», car une source prend naissance à l’Ouest en contre bas de la bâtisse) : ce quartier d’Andohalo, du temps des anciens rois de l’Imerina, est connu pour être la place du marché.
Andohalo    En fait, cette place de la Cathédrale se situe à la limite Ouest du quartier, d’où sa dénomination d’Ambodinandohalo (Litt : à la limite d’Andohalo).
  Le 24 Mars 1873, les RRPP CAUSSEQUE Ailloud entreprirent des démarches auprés du Premier Ministre Rainilaiarivony en vue d’agrandir le domaine de la Mission, pour occuper la superficie actuelle.


Andohalo    Le 8 Mai 1873, Monseigneur CAZET, Préfet Apostolique de Madagascar, posa la premiére pierre de la future Cathédrale.
  Le 14 Mai 1873, la Reine RANAVALONA II (1868-1883), aprés une négociation faite par Jean Laborde, a cédé complétement le terrain où se trouve la Cathédrale à la Mission Catholique.
  e plan de la Cathédrale, dans sa forme actuelle, fut arrêté en 1876 : le plan proposé par RP Alphonse TAIX, fut retenu sur trois plans proposés à l’origine. La Cathédrale d’Antananarivo sera donc une église gothique de style « OGIVAL » et construit en pierre de taille.
  La Cathédrale, à moitié achevée, fut ouverte au culte le 27 Octobre 1878.
  La Cathédrale connut son apogée les 17 et 18 Décembre 1890. Le 17 Décembre, eut lieu sa consécration ainsi que la bénédiction des orgues et, le 18 Décembre 1890, fut célébrée la premiére messe pontificale par Monseigneur CAZET, en présence de sa Majesté la Reine RANAVALONA III avec le Premier Ministre Rainilaiarivony et sa suite.
  La construction de la Cathédrale coûta 17 années d’effort et de labeur à ses « bâtisseurs » que sont les RRPP Alphonse et Henri TAIX ainsi qu’aux Fréres Gonzalvien et Laborde qui, le 8 Novembre 1878, fit une chute mortelle du sommet de la Tour Ouest.

Situation du Site :

Géographiquement, la Cathédrale de l'Immaculée Conception, Eglise mére de l'Archidiocése d'Antananarivo, se situe sur les hauteurs de la colline d'Andohalo, à environ 1300 métres d'altitude.
  La Cathédrale a une orientation Nord-Sud avec un côté donnant sur la partie Ouest de la ville d'Antananarivo, lui conférant une vue panoramique sur la plaine du Betsimitatatra.
  De part son site géographique, trois voies en permettent l'accés :
    * la montée d'Ambatovinanky
    * la rue descendant du quartier d'Andohalo, passant devant la Cathédrale Anglicane St Laurent à Ambohimanoro et le Jardin d'Andohalo
    * en partant de Mahamasina, on peut accéder à la place de la Cathédrale en empruntant l'escalier Razafindrazay de 845 marches, une œuvre du Pére de Cahuzac.

Domaine du Site :

Le domaine de la Cathédrale s’étend sur un terrain d’une superficie de 43a 53ca dont l’essentiel est occupé par la bâtisse de la Cathédrale.
  Les bâtiment entourant la Cathédrale comporte :
    1. A l’Est, un peu en retrait, un peu en retrait, l’Archevêché : résidence et bureau de l’Archevêque de d’Antananarivo, un bâtiment en pierre de taille contemporain de la Cathédrale et construit sur le modéle des bâtiment de style « PALAZZOTO » italien. Andohalo
    Au Nord, le logement des prêtres du Diocése, bâtiment assez récent puisque construit en 1970 sur l’emplacement de l’ancien presbytére. Au Sud, derriére la Cathédrale, se trouvent les bâtiments abritant la communauté des Péres d’Andohalo.
    2. Sur la place de la Cathédrale, nous pourrons remarquer : * La grotte de la Vierge, érigée en 1954 pour le bicentenaire et l’année mariale de l’apparition de la Vierge à Lourdes.
    * En retrait le Crucifix érigé en 1961 pour commémorer le centenaire de la Mission Catholique.
   Juste en face, nous avons la Chapelle oratoire contenant les restes mortels de la Bienheureuse Victoire RASOAMANARIVO, la premiére catholique malgache béatifiée le 30 Avril 1989 par SS. Jean Paul II.


Les grandes lignes à savoir concernant notre paroisse

La Cathédrale d'Andohalo est l'église métropolitaine
de l'Archidiocèse d'Antananarivo.

    A partir du mois de décembre 1841, l'île de Madagascar fut érigée en vicariat apostolique, confiée à Mgr Dalmond. Mais ce dernier mourut au moment de sa nomination comme vicaire apostolique. Mgr A. Monnet le remplaça, mais lui aussi décéda peu de temps aprés.


1867 :
Sous Radama II, alors que la liberté religieuse était acquise, Antananarivo fut désignée Centre du Vicariat apostolique.
A partir de 1872 :
Les Péres Jouen et Cazet se sont succédé à la tête du Vicariat apostolique.
1883-1886 :
Lors de la premiére guerre franco-malgache, Mgr Cazet fut désigné Vicaire Apostolique.
24 Avril 1886 : Mgr Cazet arriva à Antananarivo, un samedi saint.
1955 :
L'Archidiocése d'Antananarivo fut érigée et Mgr Victor Sartre nommé premier archevêque.
1960 :
L'année de l'Indépendance nationale, Mgr Jérôme Rakotomalala fut nommé archevêque d'Antananarivo.
1961 :
Le Cardinal Rugwambwa, tanzanien, dirigea la célébration de l'eucharistie à Andohalo. Il était le premier Cardinal noir.
1969-1975 : Mgr Jérôme Rakotomalala : premier Cardinal malgache
1976-1993 : Son Eminence le Cardinal Victor Razafimahatratra lui succédait
1994-2005 :
Son Eminence le Cardinal Armand Gaëtan Razafindratandra Archevêque d'Antananarivo.
2006 :
Son Excellence Monseigneur Odon Marie-Arséne RAZANAKOLONA devient Archevêque d'Antananarivo.

Les évêques auxiliaires successifs :

1974-1990 Son Excellence Mgr Nicolas Ravitarivao
1997-1999 Son Excellence Mgr Joseph Ignace Randrianasolo, l'actuel évêque de Mahajanga.
1999-2011 Son Excellence Mgr Jean-Paul Randriamanana.
2011-... Son Excellence Mgr Jean de Dieu Raoelison.

Les Religieux
* Les Evêques qui se sont succédés à la tête de l'Archidiocése

Mgr Jean Batiste Cazet S.J. (1885-1911) Mgr Henri de Lespinasse de Saune S.J. (1911-1928) Mgr Etienne Fourcadier S.J. (1928-1947) Mgr Victor Sartre S.J. (1947-1959)
SE Card. Jérome Rakotomalala (1960-1975) SE Card. Victor Razafimahatratra S.J. (1976-1993) SE Card. Armand Gaëtan Razafindratandra (1994-2005) SEM Odon Marie Arsène Razanakolona (2006-...)

* Les Prêtres ayant servi à Andohalo

Père FAULQUIER Père Raphaël RANDRIAMISATA
Père MARCEL Père Carlo RAOBISOA
Père COUDANNES Père Vincent RAKOTOZOELY
Père Albert Marie RAZANASON Père Raymond RAZAKARIVONY
Père CARDAILLAC Père Odilon RAZAFIMANANTSOA
Père RAKOTOMALALA Père Jean Paul RANDRIAMANANA
Père RAKOTOMANANA Père Jules RANAIVOSON
Père Michel RAMAROKOTO Père Jean Pascal ANDRIATSOAVINA
Père J. de MACEDO Père Jean Eugène Angèlico RANDRIAMALALA
Père Simon RAMANAMIDOSY Père Raphaël Eugène RALISON
Père LAPEYRE Père Gilbert Aimè RAKOTONDRABE
Père Marcel RATSARATANY Père Claude Joseph RAKOTOARIMANANA
Père RABENJAMINA Père Alain Thierry RAHARISON
Père Armand G. RAZAFINDRATANDRA Père RAZANDRAKOTO Julien
Père Ignace RAZAFINTSALAMA Père RANAIVOARINIVO Jean Olivier Augustin
Père Prosper Père David Salomon Igogavao ANDRIANIRINA
Père Jèrome RAZAFINDRAZAKA Père RANDRIAMAHARITRA Abdon
Père Cyrille RAKOTOMALALA Père Jean Claude RANDRIANARIVELO
Père Jèrome RAKOTOMALALA Père Basile RANDRIANARISOA
Père Marcel RAKOTOARISOA  
Père Pierre RAZANAKOTO  

* Les Laïcs


La paroisse d'Andohalo compte 2200 baptisés inscrits sur une population environnante de 17000 individus.
Comme dans beaucoup de paroisses, les laïcs de la cathédrale participent énormément à la vie de l'église. Citons parmi ces grandes activités , la prise en main de la réhabilitation de l'édifice et de son environnement.

Concernant le bâtiment

Le bâtiment : témoin de l'histoire.

Les Chapelles :

Quatre Chapelles, deux latérales et deux rayonnantes, ainsi qu’une chaire de prédication complètent le Maître-Autel dans l’enceinte de la Cathédrale.

Sur le bas-côté Est, se trouve une Chapelle latérale dédiée au Sacré-Cœur de Jésus avec sa statue d’environ deux mètres de hauteur : l’Autel est en bois peint mais la décoration reprenant la sobriété du gothique non flamboyant.

Le bas-côté Ouest abrite une Chapelle latérale dédiée à Saint Joseph, de même structure que celle dédiée au Sacré-Cœur, mais comportant en plus un confessionnal encastré sur le côté gauche.

Les motifs qui décorent ces deux Chapelles latérales sont identiques à ceux qui on décoré la nef entière de la Cathédrale à ses début.

Les deux Chapelles rayonnantes situées derrière le Maître-Autel, dans le déambulatoire, sont plus simples mais ont la même structure architecturale que les deux Chapelles latérales.

La chaire de Prédication, offerte en 1894 par le P. FINAZ, a été sculptée dans du bois de qualité (palissandre, bois de rose) pour lui donner cet aspect de clocher, voire de Flèche gothique, et décorée de figures ogivales agrémentées de contre-courbes et de clochetons.

Chapelle
La chaire de Prédication

La Façade :

La façade de la Cathédrale, avec une largeur de 19 mètres se dresse sur un parvis de 57m² ; elle est entourée de deux tours en forme de clochers s’élevant à 30 mètres de hauteur chacune : la tour Est abrite une horloge contemporaine de la Cathédrale et la tour Ouest abrite les cloches.

Quant à la façade elle-même, on y remarque un style très sobre pour une architecture gothique, car les seules décorations que l’on peut relever sont :

o la rosace à dix pétales bicolores (bleu et blanc) formant en leur milieu une croix tréflée ;
o une croix potencée sculptée au-dessus du portail central, et portant une inscription I.H.S.

Au début de la construction (1890), la façade montrait l’ogive, qui était la base architecturale de toute la Cathédrale : mais lors des grandes pluies de Février 1982, le haut de la façade s’est écroulé avec la statue de la Vierge qui la surmontait. Lorsqu’on entreprit la reconstruction de la façade en 1985, les constructeurs ont remplacé l’ogive (cf. photo de l'ancienne façade) par un style de « pignon à la malgache » appelée tapenaka. La statue actuelle de la Vierge en cuivre remplace celle de 1890, qui était en bronze et tomba avec la partie supérieure de la façade sous l’effet des grosses pluies en 1982.

l'ancienne façade
La rosace à dix pétales bicolores

Le Chœur

Le Chœur, d’une superficie d’environ 60 m², en forme de demi-cercle, est entouré de six colonnes donnant cinq arcs doubleaux entre les travées.

L’Autel, sculpté dans un bloc de granit de 2 tonnes, date de 1968 mais les différentes ornementations liturgiques sont celles qui étaient en usage depuis le début de la Cathédrale.

Sur la gauche, nous avons le Cathèdre des différents évêques qui se sont succédés à l’Archidiocèse d’Antananarivo.

Au fond du Chœur, à gauche, nous avons la statue de la Vierge Immaculée Conception.

Au départ, la Cathédrale n’avait pas de Caveau des évêques ; la tombe des évêques était remplacée par des dalles funéraires que l’on peut voir entre la sainte table et la clôture du Chœur.

A droite, se trouve le Tabernacle.

Les places, où se trouvent actuellement la Vierge et le Tabernacle, étaient occupées par les statues de St Pierre et Paul qui, en 1967, furent déplacées dans les chapelle rayonnantes.

Le Caveau des évêques

27 Octobre 1999 : la construction du Caveau des évêques est achevée. Il se trouve derrière le Chœur.
01 Novembre 1999 : inauguration du Caveau des évêques et transfert des restes des évêques (voir la liste ci-dessous)

Le Chœur
le Cathèdre des différents évêques
La Vierge Immaculée Conception
Crypte

Liste des évêques

* Mgr Jean Baptiste Cazet
* Mgr Henri de Lespinasse de Saune
* Mgr Etienne Fourcadier
* Card Jérome Rakotomalala
* Card Victor Razafimatratra
* Mgr Nicolas Ravitanivao
* Mgr Jérome Razafindrazaka
* Mgr Armand Gaêtan Razafindratandra
* Mgr Joseph Ignace Randrianasolo


Quant à Mgr Victor Sartre, 1er Archevêque d’Antananarivo (1955), ayant demissioné en 1960, il est le seul à ne pas être enterré dans le Caveau des évêques. Selon ses dernières volontés, il repose à Ambiatibe à côté de la stèle dédiée au Bienheureux Père Jacques Berthieu.

Les Tours

Les deux tours Est et Ouest encadrant la façade et servant d’aboutissants aux côtés extérieurs des bas-côtés ont une structure identique.

Toutes les deux sont de construction carrée, de 4 à 5 mètres de côtés, et sont surmontées d’une octogone, avec quatre clochetons en pierre sculptée. Chaque palier présente des ouvertures semi-ogivales et le second palier, comporte des abat-sons.

Horloge

Le sommet de la tour Est abrite une Horloge tout aussi centenaire que la Cathédrale elle-même (1890).

Cette Horloge à double cadran de 1 mètre de diamètre chacun et a été construite en 1888 par C. DETOUCHE, Horloger mécanicien et fournisseur de la ville de Paris. Elle porte le numéro de série : 222 228 223.

Le mécanisme est très simple puisqu’il repose sur un jeu de 4 contre-poids que l’on remonte toutes les semaines : chaque câble mesure 80 mètres, ce qui fait un total de 320 mètres de câbles qui, tendus, font 160 mètres.

Horloge à double cadran

Le clocher :

Le clocher abrite quatre cloches que l ‘on actionne manuellement.

La plus ancienne, datant de 1862, pesant 150 Kg, avec un son "MI", et porte le nom de "JESUS – MARIE JOSEPH IGNACE".

Les trois autres, installées en 1922 pour symboliser la commémoration du soixantième anniversaire de la Mission, s’appelle respectivement:

* Marie Louise Albertine (850 Kg) ; "MI"
* Georgine Ghislaine Marie Emma (450 Kg) ; "SOL Dièse"
* Rosine Jeanne Clémentine (250 Kg) ; "SI" ce qui fait un son de 1550 Kg au total.

La plus ancienne

Intérieur de la Cathédrale

Comme on peut le constater, la Cathédrale a un plan cruciforme accentué, composé d’un parvis, d’un narthex disposé de part et d’autre du portail.

La structure de cette Cathédrale (d’une superficie de 675 m²) se compose :

* d’une nef de 24,50 mètres de longueur où son disposées les différentes travées des bancs ;
* de deux bas-côtés de 3 mètres de large de part et d’autre (Est - Ouest) de la nef, sur ces bas-côtés se trouvent les deux chapelles latérales ;
* entre le chœur et l’allée centrale s’étend un transept de 19 m² de surface ;
* le chœur est entouré d’un déambulatoire prolongeant les bas-côtés et comportant deux chapelles rayonnant au Nord-Est et Sud-Est.

Le plan cruciforme
L'interieur

La Décoration

A part la prédominance de la couleur blanche alternant avec le bleu – couleurs caractérisant l’Immaculée Conception, à laquelle est dédiée la Cathédrale – et les figures de Lys, les seuls éléments décoratifs sont les vitraux, les tableaux et quelques statues.

# Les Vitraux :

Au total, on y compte 29 représentations en vitraux, dont 16 se trouvent au niveau des bas-côtés et 13 autres surplombent le Chœur.

Les 14 vitraux se situant de part et d’autre des bas-côtés de l’édifice représentent les Apôtres.

Les deux Chapelles rayonnantes comportent chacune deux vitraux au niveau de chaque ouverture : la Chapelle située au Sud-Est présentant deux ouvertures décorées par deux vitraux représentant Sainte Madeleine et Sainte Victoire ; ceux du côté Sud-Ouest représentant la Sainte Hélène et Sainte Clotilde. Quant aux 13 vitraux surplombant le Chœur, on pourrait les répartir en 3 groupes :

Les trois vitraux du milieu, juste au-dessus du Crucifix, représentent la Mère de Dieu entourée de l’Archange Michel et du Saint Ange Gardien. Les vitraux de gauche (côté Est) représentent Saint Louis de Gonzague, Saint Jean Batiste et Saint Laurent, et certainement deux Saints de l’Ancien Testament. Les autres à droite (côté Ouest) : Saint Pierre Claver, Saint François de Sales et Saint Vincent de Paul ; tout à fait à droite : Moïse et Aaron.

D’une manière générale, la structure des vitraux est assez simple, puisqu’il s’agit de croisée à croisillons de fer avec châssis de métal garni de vitres reliées entre-elles par des baguettes de plomb à rainures. Quant à la consistance du matériaux, il s’agit de "verre double ou peint" avec une prédominance de la couleur rouge d’une épaisseur de 4 millimètres carrés.

 

La Décoration
Les Vitraux
Les Vitraux
 

# Les Tableaux :

Représentent les 14 stations du chemin de croix, dont le réalisateur est resté anonyme ; il s’agit de gravures peintes en quadrichromie sur du papier de 1 mètre de long et 80 centimètres de large. On pourrait les classer comme faisant partie des œuvres de style "réaliste".

L'Orgue

Unique en son genre à Madagascar, l’orgue possède de très grandes variétés de timbres qui va de la sonorité très douce ou très fortissimo. Ce dernier contemporain de la Cathédrale, fut inauguré le 17 Décembre 1890 ; il doit son style et sa réalisation au P. Elie COLIN, un astronome doublé d’un don de musicien. Cet orgue reflète les caractéristiques et le style dominant dans la Cathédrale.

Il est constitué d’un double clavier de 4 octaves et 3 tons et demi soit 56 notes d’ut à sol chacun.

La régistration comporte 14 jeux dont 5 pour le clavier supérieur ou récit et 9 pour le clavier inférieur ou grand orgue.

Ces jeux peuvent être accouplés en totalité sur le pédalier qui comporte en plus un jeu spécial de flûte de 32 pieds.

Le rendement sonore de l’orgue est élevé car il comprend deux groupes principaux éxigés dans un bon instrument étalés sur les hauteurs de 4 octaves (de 16’, 8’, 4’ et 2 pieds) plus mixtures.

L’orgue
Clavier de 4 octaves

# Jeux de fonds :

* Jeux ouverts : Principal 8’, Prestant 4’ sur le clavier, grand orgue ; Flûte harmonique 8’, viole Gambe 8’, Flûte 4’ sur le clavier récit.
* Jeux bouchés : Bourdon de 16’ et Bourdon 8’ Doublette 2’ sur grand orgue.
* Mixture : Cornet 5 rangs sur le grand orgue et Tierce 1 1/3 sur le récit.

# Jeux d’anches :

Bombarde 16’, Trompette 8’ et Clairon 4’ sur le clavier grande orgue. Hautbois de 8’ sur le récit.

Les tuyaux du récit sont enfermés dans un compartiment. Des jalousies verticales commandées par une pédale permet à l’organiste d’augmenter ou de diminuer progressivement le son émis par ces tuyaux. Une soupape vibrante permet d’obtenir un effet de trémolo.

L’organiste dispose ici d’un instrument performant et même, selon bien de musiciens, unique en son genre à Madagascar. Très grandes variétés de timbres qui va de la sonorité très douce ou très fortissimo, en passant par toutes les commandes par transmission mécanique, cet orgue bénéficie des avantages de sa conception : mécanisme robuste, toucher agréable et sûr, longévité.

EXHORTATION

"Le zèle de ta maison me dévore."
(Jean 2,17b)

Nous voici près du 120ème anniversaire de la Cathédrale d'Andohalo, l'actuel édifice de pierres taillées.
Eglise-mère, cette Cathédrale a vu naître l'Eglise au coeur de l'Imerina. Ici fut baptisée Victoire Rasoamanarivo ; ici, elle puisait la force spirituelle dont elle avait besoin pour animer l'ensemble de l'Eglise, lors de cette période difficile qui suivait l'expulsion des Missionnaires. Cathédrale, cet édifice est l'église métropolitaine de l'Archidiocèse d'Antananarivo : ici reposent, dans l'attente de la résurrection, les dépouilles mortelles des vénérés Evêques qui s'y sont succédés et dont les efforts pour étendre le Royaume de Dieu ont valu à notre Eglise ce qu'elle est aujourd'hui.

Nos aînés nous ont légué cette Cathédrale, telle une grande maison où chacun, sans exclusion, se sent chez soi. Elle se dresse pour témoigner de la vitalité de la foi que les anciens ont reçue et transmise pour que nous, génération d'aujourd'hui, puissions en vivre. Une grande maison qui nous unit tous et nous rassemble, nous, leur postérité dans la foi, que nous soyons résidents, ou de passage, ou de la diaspora. Il est vrai, nous avons tous reçu tant de grâces au sein de cette paroisse.

Cet édifice de pierres qui se dresse, majestueux, au sommet de la colline est un lot précieux du patrimoine national : il témoigne d'une période importante de l'histoire de l'Eglise et de celle de la Nation ; tout Malgache qui fait preuve de probité intellectuelle peut la contempler avec une légitime fierté.



Cliquer pour agrandir

  Beaucoup sont des efforts apportés par les Chretiens de prés ou de loin pendant toutes ces années pour conserver l'essence de notre cathédrale.

Le Comité d'organisation du Jubilé.

  Cette fois, nous citons la réhabilitation effectuée lors de la célébration de la 115ème anniversaire.

Le verset de l'Ecriture, tiré de I Pierre 2,5a est choisi comme formule d'exhortation, nous livre l'objectif principal que nous nous sommes donné pour la célébration de ce 115ème anniversaire : "Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le temple spirituel" .
Aussi avons-nous souhaitévoir tout un chacun y mettre du sien et unir notre énergie pour atteindre l'objectif commun que nous nous sommes fixés : devenir de vraies pierres vivantes sur lesquelles resplendira la gloire de Dieu.



REHABILITATION

La Cathédrale d'Andohalo se dresse toujours, majestueuse avec ses plus de 115 années d'existence d'un passé riche en évènements religieux et symbole d'une chrétienté solide, transmise de génération en génération, depuis l'époque royale à nos jours.
Ci-après alors les tâches à effectuer :
Révision de la Charpente en bois de la Toiture.
Remplacement de la Toiture.
Révision générale de l'Orgue, unique à Madagascar et aménagement des voies y accédant.
Révision générale de l' Horloge ( qui date de 1890 ) – remplacement des câbles et des contre-poids.
Remplacement de la boiserie des plafonds et des planchers des tribunes.
Révision de toute l'installation électrique.
Remise en état des persiennes.
Révision de tout le système de drainage et de réception des eaux ( principale source de stagnation et de passage d'eaux sous l' édifice )

Les images ci-après montrent l'état des tribunes, plafond, ailes avant la réhabilitation (Juin 2009) :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Cage d'escalier Sud-Est – plusieurs marches pourries Tribune : plafond – Voliges de plafond pourries à cause des fuites d'eau. Tribune : plafond – Moisissures sur les murs.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Tribune : planchers pourris à cause des fuites d'eau. Tribune : 1ère grande colonne allant du nord au sud - Traces de fuite d'eau.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Tribune : 2ème grande colonne allant du Nord au Sud - Plafond attaqué par les charançons (présence d'excréments de charançons entraînant le décollement d'une volige). Aile Sud : vitrail – Eléments de vitraux cassés à remplacer. Aile Est : vitrail – Eléments de vitraux cassés à remplacer, cadre à rigidifier.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Tribune : Plafond et murs – Moisissures sur les murs provoquées par les fuites d'eau sur la toiture, voliges de plafond pourries à remplacer. Tribune : plafond – Voliges de plafond pourries avec décollement d'un élément de moulure. Côté Nord-Est – Plancher pourri.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Plafond Est – Décollement d'un élément de moulure, laissant apparaître le degré de pourriture de la boiserie du plafond. Plafond orgue Ouest – Volige du plafond pourrie. Tribune : plancher – côté : Nord–Est : éléments de plancher pourris.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Trace d'humidité sur le plafond. Contre poids en pierre de l'horloge avec trace d'humidité sur le plafond. Mécanisme de l'horloge avec vue sur une fenêtre sans persienne.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Partie inférieure du support du mécanisme de l'horloge avec vue sur la même fenêtre sans persienne. Les trois cloches – Première génération de cloches. Central : arcades Ouest – Vue sur les arcades depuis la tribune aile Est, mettant en évidence le tassement de la pile centrale.
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Central : arcades Ouest – Légère cambrure de la voûte de l'arcade Ouest. Central : plafond - Voliges pourries résultant des fuites d'eau sur la toiture (prise de vue depuis la tribune aile Ouest) Central : Plancher Sud–Ouest en pierres – Présence de suintement d'eau entre les joints des pavés de revêtement du sol (écoulement)

Atolotra atsika etoana àry ireo kômitin' ny fanarenana , nitoto nahafotrsy , nahandro nahamasaka :

  • R.P. Razanadrakoto Julien, Curé
  • Rtoa Ratrimosoa Ravelonarivo Irène, Filohan’ny Filan-kevitra Pastôraly
  • Atoa Ratrimosoa Vincent
  • Atoa Rasoarahona Solofo
  • Atoa Ranjeva Marcel
  • Rtoa Rakotomanantoanina Julie


Ireo zavatra nosoloina :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny tafo manontolo Ny valindrihana rehetra Ny gorodona hazo rehetra amin’ny rihana ambony
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny gorodon’ny lalan-tsara afovoany Ny « circuit électrique » iray manontolo Ny fandribaratra
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny varavarana telo eo am-pidirana Ny « persiennes » rehetra Ny fantson-drano sy lakan-drano rehetra

Ireo zava-baovao napetraka :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Projecteur Lustre AppliqueMurale

Ireo nasiam-panavaozana :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny varavarankely rehetra Ny sary vongana masina Ny lambam-piangonana rehetra

Ireo nosoloina :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny fefy sy ny vavahady Ny rindrina tsy vato anatiny

Ny fampitaovana :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Seza ho an’ny rihana ambony « caméra » sy « TV grand écran » ho an’ny rihana ambony Ny lambam-piangonana

Ireo fanavaozana :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny « Autel »
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny varavaram-be rehetra Tokontanin’ny « évêché » Tambohon’ny « évêché »
Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny lakan-drano hitarihana loharano avy ao amin’ny « évêché » Ny làlana eo anoloan’ny Presbitera Ny « Sacristie » - Ny famataranandro - Ny trano fivoahana

Ny fanadiovana :

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir
Ny rindrina vato ivelany Ny rindrina vato anatiny Ny « confessionnal »

Fampitahàna ny endriky ny fiangonana taloha sy taorian'ny fanavaozana 2010

Octobre 2009 Juin 2010



Ireo nitoto nahafotsy
Tolorana fisaorana etoana àry isika mianakavy nahatontosa izao asa mankadiry sy goavana izao, ho vatolampy tokoa vavolombelon'ny finoantsika, reharahan'ny taranaka aoriana. Singanina amin'izany izay ho tanisaina manaraka eto :
  • Ny Ministeran’ny Vola sy ny Tetibola, amin’ny alalan’ny CCPREAS (Coordination des Projets de Relance Economique et d’Action Sociale).
  • Ireo tapaka sy namana ary malala-tànana isan-karazany.
  • Ny Entreprise Ezaka izay nanankinan’ny Mpamatsy vola ny asa rehetra.
  • Ireo Mpikapoka vato eny Ambatomaro.
  • Ny kristianina rehetra eto an-toerana sy am-pielezana.

Andriamanitry ny Fiadanana anie hamaly soa ny fitiavana nasehonareo !

L'environnement historique de notre Cathédrale

Tsy afa-misaraka amin'ny tantaran'ny nidiran'ny finoana katôlika teto Madagasikara ny tantaran'ny fiangonana Andohalo. Ity fiangonana eto Andohalo ity no fiangonana katôlika voalohany teto Madagasikara, ary izay no nitanany ny maha-reny fiangonana azy. Marina fa nisy ezaka nataon-dry Mompera Pierre Dalmond hiditra teto amintsika tany amin'ny taona 1832 fa tany amin'ireo nosy kely manodidina ihany no tafidiny toa an'i Sainte Marie. Mompera Finaz, mompera missionera zezoita no tafiditra voalohany taty an-kibon'ny merina ny taona 1855, teto Andohalo no toerana nofidiany voalohany hiorenana, toerana nipetrahan'i M. Jean Laborde koa moa.


Ireo Mompera mpisava làlana

Tafajanona teto Antananarivo i Mompera Finaz na M. Hervier, sekreteran'i Lambert. Toy izao ny fitantarany izany : "Hatramin'izay nahatongavanay, araka ny hevitr'i M. Laborde, dia efa nanao drafitra izahay hotanterahina.

Vakio ny tohiny
Fiovàna mahery vaika

Nitrangan-javatra maro ny faramparan'ny fanjakan-dRanavalona I (1857 à 1861). Nihahenjana tsy nisy hoatra izany ny fanenjehana sy fanasaziana ireo olomeloka : mpangalatra, mpamosavy, mpanaraka ny fivavaham-bazaha.


Fiokoana sy fandroahana

Tafaverina avy any Frantsa i Lambert, ka niondrana tao Toamasina hankaty Antananarivo ny 13 Mey 1857. Noraisina tamim-pomba lehibe izy ary nohobian'ny olona no nitondra zavatra maro ho an'ny Mpanjaka sy ny printsy Rakoto ary ireo tandapa.


Ireo Olo-masina sy Olon-tsambatra, kintan'ny finoana

Mompera Jacques Berthieu, Victoire Rasoamanarivo, Frère Louis Rafiringa : Pretra, relijiozy, laîka toko telo nahamasa-nahandron'ny finoana teto amintsika, namela tantara nanamarika ny fiangonantsika ary mampiorina ny finoantsika.



PROJET EN COURS

"Le zèle de ta maison me dévore."
(Jean 2,17b)

Chères Paroissiens et paroissiennes,
Voilà déjà il y a deux ans nous avons terminé le grand projet de réhabilitation de notre église, grace à Dieu et nous tous. Au nom du Curé, du Vicaire, du Conseil parroissial on ré-itère ici les remerciements sincères à nous tous qui n'ont amenagé d'effort pour conduire ce travail à terme. Mais, la vie de l'église continue toujours et nous tous ont pu remarquer les divers défaillances au sein de notre eglise.
Ainsi, fruit d'une longue reflexion et de collaboration avec des divers entités, le Conseil paroissial vous présente avec fierté le projet paroissial, les futures réformes au sein de notre paroisse, pour que notre Cathédrale retient sa forme initiale, digne de son nom.
Il y a des projets à courts termes et des projets à longs termes :
Les à courts termes :
- Montre, toilette, toit, sanctuaire.
Les perspectives à venir :
- Lumière, sonorisation.
Ensemble, vivons et construisons notre Eglise

Le Comité du sanctuaire



Izaho no foto-boaloboka, ianareo no sampany

Cérémonies religieuses.

Messe quotidienne : - 1er Octobre - 30 Avril : 05h:45
- 1er Mai - 30 Septembre : 06h:00
Messe dominicale : 07h:00 : en langue malgache
10h:00 : en langue françaises
Adoration : 17h:30 toutes les jeudis avant le 1er Vendredi du mois
Célébration pénitencielle : 18h:00 Lundi de la semaine sainte
18h:00 Lundi avant le 08 Décembre (fête paroissiale)
Chemins de croix : 17h30 les Vendredis pendant le Carême
Autre Messe solennelle : - 09h00 le 21 Août : Fête de la Bienheureuse Victoire Rasoamanarivo.
- 10h00 Mardi après la fête de St Odon ().
- 10h00 Mardi après la fête de St Luc (18 Oct).
Chapelle ermite de la Bienheureuse Victoire Rasoamanarivo : 06h30 Lundi - Vendredi
07h30 Samedi
Messe matinale célébrée également par l'Archevêque : 1er Janvier, jour de l'an
26 Juin, jour de la fête nationale
Messe des jeunes : 3 fois par an

Les quartiers formant la Paroisse

L’EGLISE : UNE GRANDE FAMILLE REUNIE PAR L'EUCHARISTIE

Les quartiers     Partant du pied de la Colline de Manjakamiadana nommé Ambatovinaky , passant par les divers quartiers environants de l'église comme Ambohimanoro, Anjohy, Antsahabe, ... atteignant jusqu'en bas du Pallais de Reine Manjakamiadana, la paroisse d'Andohalo n'a pas de limite géographique exacte.
En somme, pour une meilleure structuration de la paroisse et une bonne gestion des brebis, elle est subdivisée en 8 quartiers bien distincts, à savoir : Ambatovinaky, Ambohijatovo, Ambohimanoro, Ankazotokana, Antsahabe, Antsahatsiroa, Atsinanana Andohalo, et le huitième quartier.
  Vers les années 2000, une nouvelle strucuture au sein de l'église Catholique est apparue pour mieux approcher les chretiens.
   APV : "Ankohonam-Piangonana Velona" (Communautés Ecclésiales de Base)
C’est une nouvelle forme de la propagation de la Bonne Parole.
Faisant suite à l’appel du Synode des Evêques d’Afrique et de Madagascar en 1994, l’A.P.V. est la concrétisation de l’Eglise – Famille de Dieu. A l’instar des paroisses et districts du Diocèse, la Cathédrale a, dans chacun de ses 07 quartiers, des communautés de chrétiens plus restreintes, comportant au plus 10 familles voisines. Ce sont les A.P.V., connues auparavant sous le nom de secteur. Lors de réunion périodique, elles ont des séances de prières. Les visites du Père Curé leur permettent de célébrer la Messe ensemble. Leur partage ne se limite pourtant pas au domaine spirituel puisque le social n’est pas en reste. L’entraide y est fortement encouragée. Aussi bien dans la joie que dans la peine, elles vivent l’expérience de l’Eglise – Famille de Dieu.

Les Associations et Mouvements au sein de la Paroisse

Croire : C'est vivre la foi, l'utiliser comme matériel indispensable dans la vie

Associations     Anisan'ny fomba iray entina hampitomboina sy hampiasana ary fanehoana ny finoana ny firotsahana eny anivon'ny Fikambanana Masina sy ny Vaomieran'asa isan-tsokajiny eny. Araka ny nambaran'i Md Jakôba Apostoly hoe : "Ny finoana tsy arahin'asa dia tena maty mihitsy" (Jak 2, 18). Koa izany indrindra no anentanan'ny fiangonana antsika hiditra amin'ireny fikambanana seha-pikatrohana isan-tsokajiny ireny araka ny talenta nomen'Andriamanitra antsika avy sy ny fahafahantsika. Ary azo tarafina amin'ny fandrosoan'izy ireny na ny fitsilopilopiny ny fiainan'ny fiangonana amin'ny ankapobeny.
Ho hitantsika amin'ny ambangovangony eto àry ny mikasikasika ny Fikambanana Masina sy ny Vaomiera misy eto amin'ny Paroasy Andohalo.

Congrégations religieuses

Communautés

Communautés     Nul ne peut nier le rôle des Congrégations religieuses au sein de l'eglise voire la société. Outre son rôle d'évangelisation, ses activités se diversifient et couvrent nos besoins quotidiennes pour ne pas citer les activités d'enseignement, de santé, ...
Perfectae Caritatis , décret du Concile Vatican II, a appelé à la rénovation de la vie religieuse dans l’Église catholique romaine et donnant des instructions dans ce sens.
Quelques principes généraux sont formulés :
 Un retour à la source de toute vie chrétienne est indispensable, à savoir : suivre le Christ selon l’enseignement de l’Évangile.
 Pour le bien de l’Église les instituts doivent avoir leur caractère et fonction propres. Il est important de redécouvrir l’esprit des fondateurs et leurs intentions spécifiques.
 Tout institut doit communier à la vie de l’Église, d’une manière ou d’un autre, de manière plus contemplative ou plus active.
 Les instituts doivent promouvoir chez leurs membres une information adéquate sur la condition humaine, permettant de mieux répondre aux besoins de leurs contemporains.
 Les meilleures adaptations structurelles n’auront de fruits que si accompagnées d’une rénovation spirituelle en profondeur. C’est l’Esprit qui guide.

On peut dire que la paroisse d'Andohalo est riche en matière de congrégation réligieuse.

Mot du Prêtre

"Mankalaza ny Tompo ny fanahiko, ary ny fanahiko miravo amin'Andriamanitra Mpamonjy ahy"

    15 Aogostitra : Ankalazantsika ny nampiakarana velona an'i Masina Maria any an-danitra amim-boninahitra. Fahasoavana lehibe natolotr'Andriamanitra azy izany noho ny nanekeny hiteraka Ilay Zanany tokana sy nitaiza Azy. Toe-po sy toe-panahy maro no azontsika tsoahina avy amin'izany fahasoavana noraisin'i Masina Maria izany :
- Izay mandray fahasoavana dia tokony hahay hizara ihany koa na dia hisedrana fahasahiranana aza izany.
- Izay mandray fahasoavana dia tokony hahay hankasitraka.
Maro ihany koa ny voka-tsoa ateraky ny fandraisana fahasoavana :
- Ny fahasoavana azo sy zaraina dia tokony hiteraka fiombonana.
- Ny fahasoavana azo dia tokony hiteraka hafaliana sy haravoana ary hasambarana, fa ny hafaliana toy ny afo ka arakaraky ny hizarana azy no vao maika mampitombo ny hazavana apariakany.
- Ny fizarana ny fahasoavana dia afaka hiandrandrana ny famindram-pon'Andriamanitra. Hieazaka ary isika, omban'ny fanilovan'ny Fanahy Masina haka tahaka an'i Masina Maria hahay handray ny fahasoavana avy aminb'Andriamanitra sy hizara izany. .


15 Aout 2917

Notsohiana tamin'ny toritenin'i P. Jean Claude
(15/08/17)

Toriteny voafintin'ny Alahady sy andro fety

17/09/17 - Herinandro faha-24 mandavan-taona
" IZAY MAMELA NO HAVELA "

Vakiteny I : Sir. (Ekl.) 27, 30 - 28, 7
Vakiteny II : Rom, 14, 7-9
Vakiteny III : Mt. 18, 21-35

    Tamin'ny herinandro lasa teo isika dia nampatsiahivin'ny Fiangonana ny hasarobidin'ny fifananarana, ny fifanampiana. Amin'ity Alahady ity kosa isika dia ampatsiahiviny ny hasarobidin'ny fifamelana, ny fo antra mamela heloka.
Mampiharihary izany ny Evanjely noraisintsika teo nanamafisan'i Kristy indrindra fa tsy misy fetra ny famelan-keloka ao amin'Andriamanitra Raintsika ary tiany ampitainy amintsika zanany ihany koa, mba hahazoantsika famelana avy Aminy sy ny lanitra indrindra indrindra. Ny mahazatra antsika mantsy dia tsy mijery afa tsy ny tenantsika ihany.
Manamafy izany ny Vakiteny I amin'ny fomba fifandraisantsika amin'ny manodidina antsika, dia ny tokony hankahalàna ny lolom-po fototry ny tsy fahafaha-mamela heloka ny hafa. Fo mitia ny namana, fitiavana ny fiaraha-monina no tian'Andriamanitra Raintsika ho volena ao amintsika.
Isika rehetra dia mirafitra ho tena iray ao amin'ny Fiangonana amin'ny alalan'i Kristy noho ny Batemy noraisina, araka ny Vakiteny II. Samy mitondra ny marika iray ihany isika dia ny : "Kristianina", Koa nahoana no hifankahala ?
Koa inona àry ny trosa mitambesatra ao am-pontsika ao ? na ny tsy vitantsika na tamin'Izy Raintsika izany na teo anivon'ny fiaraha-monina ?

Hafatra : Hifampitrotro am-bavaka isika amin'ity herinandro ity mba hananantsika fo antra, fanetren-tena hahafahantsika hamela heloka ka ahazoantsika famindram-po sy antoka amin'ny fiainana mandrakizay.



Nangonin'i Naly (Toriteny : P. Lala Gregoire)
(17/09/17)
  Retour

Toriteny hafa


 

"Tanora katôlika mijoro amin'ny finoana, manorina ny fiainany ao amin'i Kristy"


Cliquez ici pour nous rejoindre sur facebook !!!
Actus

Vavaky ny JMJ Mada andiany faha - 8
Trotroy am-bavaka ny fiarahantsika tanora any Fianarantsoa.

Hira faneva JMJ 2013
Hira faneva JMJ 2013
FANANTENAN'NY MARAINA


Akon'ny JMJ 7
Tafaverina soa amn-tsara eto anivontsika ireo nisolo tena antsika tany amin'ny JMJ 7.

Tanora katôlika manolo-tena hampanjaka ny rariny sy mijoro amin'ny fahamarinana
Asabotsy 08 Septambra 2012 : ny ray aman-dreny Mgr Benjamin evekan'i Morondava no nitondra ny fampianarana.

Tanora katôlika manorina ny fiainany ao amin'i Kristy
Zoma 07 Septambra 2012 : Ny ray aman-dreny Mgr Benjamin Ramaroson Evekan'ny Farafangana no nitondra ny fampianarana.

Tanora katôlika mijoro amin'ny finoana
Alakamisy 06 Septambra 2012 : Ny ray aman-dreny Arsevekan'Antananarivo no nitondra ny fampianarana.

Evenements

30 Aug 2015 : Vicaire General tonga fety
Falda Antanimena

01 Nov 2012 : Excursion 2012 - Don Bosco Ivato
Nanao ny tatitra vita JMJ

03 Sep 2012 : JMJ 2012
Ambiansa be e

25 Jun 2012 : Fetim-pirenena
Sady manao arendrina no mivarotra

01 Apr 2012 : Sampan-kazo 2012 Imerintsiatosika
Sady miara-mitsangantsangana no mankalaza ny nidiran'i Jesoa tao Jerosalema

24 Mar 2012 : Recollection Karemy 2012
Manovo aim-panahy

01 Jan 2012 : Taom-baovao 2012
Miara-paly noho ny taona vaovao

"Fianakaviana mino sy mivelona ny fitiavan'Andriamanitra no mandrafitra ny fiangonana fiombonana"

Actualités

Diosezy

10 Sep 2017
Ny Litorjian'ny Eokaristia tsy afa-misaraka amin'ny tantaran’ny Fiangonana

Ny 08 ka hatramin’ny 10 Septambra teo tao amin'ny EKAR Lakroa Masina Namehana no nanatanterahina ny session VALIA Diosezy 2017.





09 Aug 2017
Ianao no mahalala ny zavatra rehetra Tompoko, ka fantatrao fa tiako Ianao » (Jn 21, 17)

Tontonsa ny asabotsy 05 Aogositra 2017 teo ny fanamasinana ho Pretra ny Diakra Timon Rakotofanomezana.




08 Jul 2017
Faha-155 taonan’ ny fiangonana Ambohimitsimbina

Ento ny jiogako, ary mianara amiko, fa malemy fanahy sy manetry tena ao am-po aho"





18 May 2017
Andron’ny Apostolà sosialy

Ny zoma 12 Mai 2017 teo no nanatanterahana ny hetsika fanomezan-drà ; tetsy amin’ny CSA Faravohitra.





14 Feb 2017
Matoa mbola manana fofon’aina isika dia ao anatintsika Andriamanitra »

Fankalazana ny faha-25 taona ny andro iraisam-pirenena hoan’ny marary



Structure

Bien que le Diocèse d'Antananarivo est déjà créé en 1841, c'était le 14 septembre 1955 qu'Antananarivo est relevé au rang d'Archidiocèse. C'est l'Archidiocèse Centre. Elle est divisé en 4 Diocèses : Diocèse d'Antananarivo, Diocèse d'Antsirabe, Diocèse de Miarinarivo et le Diocèse de Tsiroanomandidy. Le Diocèse d'Antananarivo est composé de 6 Vicariats, à savoir : Vikaria Episkopaly Afovoany (VEA), Vikaria Episkopaly Manodidina (VEM), Vikaria Episkopaly Atsimo (VET), Vikaria Episkopaly Avaratra (VEV), Vikaria Episkopaly Andrefana, Vikaria Episkopaly Atsinanana. Le VEA est à son tour subdivisé en 6 Districts : Andohalo, Mahamasina, Antanimena, Mangasoavina, Faravohitra, Isotry. Le District d'Andohalo regroupe les paroisses suivantes : Andohalo, Ambanidia, Ambohipo, Ambavahadimitafo, Ambohimitsimbina, Fenomanana, Tsiadana, Mandroseza et la chapelle Andrainarivo.
Archevêque d’Antananarivo : Son Excellence Mgr Odon Marie Arsène RAZANAKOLONA
Vicaire Général : Mgr Ludovic RABENATOANDRO

Adresse et contact
Evêché Andohalo
BP. 3030 – 101 Antananarivo – MADAGASCAR
Tél : 22 207 26 – Fax : 22 641 81

Nombre visiteurs :  17130    dont 16 aujourd'hui